Ce jour là au cours de sa promenade [de 9 heures à 16 heures] il vit sur le trottoir, entre autres : des vêtements, des vêtements, un vêtement, un matelas, un journal, une serviette, un extra-terrestre... dont la découverte le stoppa dans son élan, par la vision qu’elle provoqua, où la Guerre des mondes ne se limitait nullement à deux parties adverses, mais se révélait un conflit aux dimensions universelles, était même, la pierre angulaire de cet univers. Vision qu’il pensa refroidir au cimetière, tout proche, mais qui se trouva confirmée, exacerbée même, lorsqu’il surprit, sur une pierre tombale, une seconde figure indubitablement extra-terrestre...

tiroir 25 - armoire