- Certes, marmona René, se détournant de la momie, invisible dans son aquarium autour duquel s’agglutinait une pagaille de visiteurs, pour s’immobiliser, pensif, devant le cercueil de la Dame Iroubastetoud Iaentchaou (XXIIIème Dynastie), je n’irai pas jusqu’à prétendre, à l’instar de certains (dont font rarement partie les chercheurs véritables, soyez-en sûr), que la conservation et surtout la présentation de momies et autres artefacts dans les musées, que la réalisation de documentaires où l’on ouvre du sarcophage au burin ou de films forcément monumentaux, que la publication d’ouvrages scientifiques, de romans, ou simplement de jôlies images, participent de cette immortalité tant rêvée par les anciens égyptiens ; ceux qui l’affirment se soucient moins, en vérité, de perpétuer la vie de tels souverains du passé que de justifier, et assurer économiquement une existence tout à fait présente, la leur.
- Ah! s’enthousiasma Camille, combattre la charogne par tous les moyens, quitter la viande, se délivrer des glandes, des tissus, des cellules, des organes, des jus et de leur altération – immortels enfin!
- Propulsés dans notre époque les pharaons et leurs prêtres-embaumeurs s’occuperaient sans doute de génétique, lacha Lucien.
- Oh!... conclua, Mireille.
Ils quittèrent, et la Dame, et leurs reflets sur la vitre de protection, passèrent sous le Zodiaque de Dendera qu’ils firent tournoyer en toupillant eux-mêmes, étourdis par les constellations, planètes, divinités et autres génies, traversèrent des fragments, des tranches de temples, se frayèrent un chemin dans une masse de chair en mouvement ou fixe, hypnotisée peut-être par un bloc de quatre babouins (René : quatre comme nous! Et de les imiter, se tenant raide, mains levées), ou étaient-ce les sphinx de l’autre côté qui les enracinaient? et de longer des vitrines sans s’attarder sur les amulettes, bijous, godets, coupes, coffres, tabourets, chaises, lits, pour se rendre au pas de course à la boutique, choisissant qui une figurine d’Osiris (Lucien), qui celle de Thoth (René) ou de Maat (Camille) et Isis pour Mireille, qui réfléchit, la reposa et en prit une autre : un Néanderthalien brandissant une massue d’une main, tenant de l‘autre une hache.
- ???????
- Parce qu’il te ressemble lorsque tu veux pourfendre le monde...

tiroir 25 - armoire