Ces paysages que le dix-neuvième siècle qualifait, et que l'on qualifie d’ailleurs encore aujourd’hui, de pittoresques, ne sont le plus souvent que des paysages empaillés, tant le touriste use et tue ce qu’il visite. Le rajout dessiné, le gribouilli abstrait, la surcharge humoristique, en erraflant la vue imprenable, s‘efforcent d‘affirmer une prise de distance de l‘expéditeur avec le motif représenté, l’extirpent de la mortelle reproduction à outrance. Geste de secourisme procurant au cadavre une réanimation furtive.

 

Manière de montrer que l'on est pas dupe, d'indiquer judicieusement qu'on a su faire face à ce pittoresque sans y succomber, tout en s'épargnent l'explication de sa présence en ce lieu.
[Extrait du journal de Marcel Crépon]

tiroir 12 - armoire