Une pièce, peut-être un bureau, les stores sont tirés, vers lesquels le dormeur se dirige. Au fur et à mesure qu’il les relève, l’obscurité devient pénombre cependant qu’il se voit comme suspendu au plafond (comment?). Il a l’apparence d’un singe-prieur en étoffe comme il s’en vend chez les fournisseurs de temples bouddhistes. La pièce est maintenant beaucoup plus grande mais toujours aussi peu éclairée. A ces pieds, deux hommes sortent des cierges d’un pochon et les placent, après les avoir allumées, sous ses pieds. René se réveille.
(Extrait du „Catalogue des objets, figures et autres, apparus d’une manière ou d’une autre dans des rêves“)

tiroir 5 - armoire