Mireille conservait l’amballage par masochisme. Le candy la rendait malade, qui faisait de Popeye un vulgaire bâton de sucre destiné à vous regonfler les hormones pour cinq minutes, à vous redonner du cœur à l’ouvrage en attendant de vous refiler des caries et... Avant Néandertal Popeye avait été son premier héros. Popeye et Olive pour être précis. Tristan et Isolde à la sauce samouraï... Lorsqu’elle se sentait des ambitions aériennes elle lisait La fortune ou l'amour.

tiroir 3 - armoire