René s’était attablé dans la courette de la guest-house où le fils de la maison nettoyait sa moto au jet d’eau. Il s’arrêtaitde temps à autre pour avaler une gorgée de limonade sans nom, et qui devait possédé des vertus insouçonnables car une fois sur deux il recrachait le breuvage sur le réservoir de la cylindrée. Lors de l’une de ces pauses il manqua de s’étrangler en voyant l’auto-collant, placé par René près des cartes postales destinées à Mireille.
- Very good! very good!
- ???????
- Very good!...
Et de retourner à son engin en le répétant son „very good“, et laissant René dans l’expectative d’un complément d’information, que sa logeuse lui fournit un peu plus tard :
- It means, it is good to have some money... no need then in the home!
Certes, pensa René. Mais quel rapport avec le moine?
- Eh!...
Elle expliqua alors ce qui se racontait : les moines viendraient-ils un jour à retirer leur avoir en une seule fois, le système bancaire s’écroulerait.

tiroir 3 - armoire