C’était alors autre chose, l’espace, les lieux, les mots, les noms. Ceux qu’échangeaient Lucien et René en vidant leur bouteille. Au choix, lager ou ultimate, provenant d’une même brasserie nigérienne. Pour le café, siroté par Mireille et Camille en faisant un peu la grimace, c’était de l‘eau chaude injurée de poudre lyophilisée.

tiroir 3 - armoire