Lorsqu’un blanc s’étalait dans la conversation il restait les voyages, qui se laissaient re-re-raconter sans trop d'effort. Il était possible alors de ranimer quelques preuves dont on se savait plus trop de quoi, un souvenir, un jeu de cartes postales, des dépliants, ou un billet d’entrée pour un musée dont on avait oublié le nom. Tenter de le retrouver était aussi exitant que de jouer aux devinettes, au jeu des métiers. Il s’en sortait de l’étoupe, propre à boucher les trous du temps.

tiroir 3 - armoire